Contribution a l'etude des determinants genetiques du pouvoir phytopathogene de pseudomonas solanacearum

par Matthieu Arlat

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Christian Boucher.

Soutenue en 1989

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Etude de 2 groupes de genes controlant le pouvoir pathogene de pseudomonas solanacearum. Le groupe de gene dsp qui module l'agressivite du pathogene et le groupe hrp qui controle l'apparition de la maladie et l'induction de la reaction hypersensible. Ces groupes de genes sont conserves dans toutes les souches de cette bacterie et dans les pathovars de xanthomonas campestris qui doivent avoir des fonctions pathogenes communes

  • Titre traduit

    A study of the genetic determinants of pathogenicity of the phytopathogenic bacterium pseudomonas solanacearum


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 452 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1989TOU30107
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.