Etude de metallaarylhydrogermanes (hydrogermyl-lithiens, -magnesiens, -mercuriques et cyclopolygermylenes)

par Young-Hoon Ko

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jacques Satgé.

Soutenue en 1989

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une methode generale permettant la synthese de germyl et d'hydrogermyllithiums est decrite. Des reactions de transmetallation a partir de ces derives lithies permettent d'acceder aux analogues germanies des reactifs de grignard et aux germylmercures. Les reactions de germylation de composes a liaison germanium-halogene tels que les dihalogenogermacyclopentenes ont conduit a l'obtention des premiers germehylgermylenes et cyclopolygermylenes. Les organogermyllithiums confrontes a des oxydants (quinones, disulfures) subissent des reactions par transfert monoelectronique conduisant a la production de radicaux centrogermanies caracterises par rpe

  • Titre traduit

    Study of metallaarylhydrogermanes (hydrogermyl-lithiums, magnesiums, mercuric compounds and cyclopolygermylenes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 72 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1989TOU30098
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.