Electropermeabilisation de cellules animales : approche biophysiochimique des mecanismes dans le cas des cellules de la lignee cho

par Marie-Pierre Rols

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Justin Teissié.

Soutenue en 1989

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'application de champs electriques intenses a des cellules conduit a une permeabilisation transitoire de leur membrane plasmique (electropermeabilisation). L'etude des parametres physiques dans la creation du phenomene (amplitude, duree et nombre des impulsions) montre que l'electropermeabilisation se decompose en deux phases de creation et d'expansion des structures responsables de la permeation. L'etape de creation a lieu des que l'intensite du champ electrique devient superieure a un seuil. L'etape d'expansion est fonction unique du nombre et de la duree des impulsions; elle est controlee par les forces structurales responsables des forces repulsives d'hydratation intermembranaires. L'etat permeable est associe a une reorganisation des phospholipides membranaires qui entraine une diminution des forces d'hybridation. Cette nouvelle organisation permet d'expliquer le caractere fusogene des cellules electropermeabilisees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 225 P.
  • Annexes : 190 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1989TOU30005
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.