L'interrogation rhétorique. Argumentation et polyphonie : application aux fables de Jean de La Fontaine

par Waffa Imani

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Georges Maurand.

Soutenue en 1989

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Dans ce travail, nous proposons d'etudier l'interrogation rhetorique en francais a partir des fables de jean de la fontaine. Notre etude s'eloigne des etudes traditionnelles qui ont ete consacrees a l'interrogation en general et a l'interrogation rhetorique en particulier. En effet, nous en faisons une approche argumentative et polyphonique, autrement dit, nous nous situons dans le cadre de la pragmatique et plus particulierement dans le cadre des travaux d'o. Ducrot, de j. C. Anscombre et d'autres de leurs collaborateurs. Nous avons entame notre travail par une presentation theorique introductive et par une description de l'interrogation d'un point de vue syntaxique et semantique. Parallelement au traitement de l'interrogation rhetorique, nous nous sommes pencheee sur le probleme des connecteurs argumentatifs, notamment puisque, car, mais, alors, donc. . . Qui jouent un role capital dans la theorie de l'argumentation. Nous avons remarque que certaines interrogations rhetoriques de notre corpus comportent des connecteurs argumentatifs explicites en structure de surface surtout dans les interrogations partielles. D'autres n'en comportent pas du tout comme les interrogations totales. Dans ce cas, nous en avons insere nous-meme pour degager la valeur argumentative de l'interrogation rhetorique. En ce qui concerne la polyphonie, c'est-a-dire la distinction entre plusieurs voix, elle se presente sous differentes formes soit a l'aide de puisque, soit par la reprise, l'ironie ou la negation. En conjuguant les differents bilans d'analyse, annexes a chaque chapitre, nous avons pu degager une typologie de questions et regrouper les interrogations rhetoriques selon leurs schemes.

  • Titre traduit

    Rhetorical interrogation argumentation and polyphony application to jean de la fontaine's fables


  • Résumé

    In this work, i undertake to study the french rhetorical interrogation as exemplified in jean de la fontaine's fables. This study differs from traditional ones which were devouted to the interrogation in general and the rhetorical one in particular. In fact, my approch will be argumentative and polyphonic; in other words i will be working within the framework of pragmatics and more precisely within the scope of the works of o. Ducrot, j. C. Anscombre and others among their collaborators. I have started my work with a presentation which is both theoritical and introductive, as well as a description of the interrogation, from a syntactic and semantic viewpoint. Parallel to the treatment of the rhetorical interrogation, i have dealt with the problem of argumentative connectors, namely : puisque (since), car (because), mais (but), alors (then), donc (so). . . Which play a great role in the theory of argumentation. I have concluded that certain rhetorical questions in my corpus do have some argumentative connectors that are explicite in surface structure, above all in partial questions. Others do not have them, such as total questions. In this cas, i have inserted them myself, in order to reveal the argumentative value of rhetorical interrogation. As far as polyphony is concerned, that is to say distinction between several different voices, it is presented in different forms either with the use of since, or with repetition or irony, or negation. By combining the different evaluations attached to each chapter, i have been able to reveal a typology of questions and regroup rhetorical interrogations according to their schemes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 312 p
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.