Aspects syntaxique et rythmique de l'organisation prosodique des phrases en francais : etude acoustique des variables temporelles et intonatives

par YOUNG MEE PARK

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de François Wioland.

Soutenue en 1989

à Strasbourg 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these est basee sur une experimentation portant sur cent trente deux phrases lues par trois locuteurs francais. Ces phrases sont de six differentes structures, chacune etant supposee avoir quatre groupes prosodiques selon sa structure constituante. Au niveau de la syllabe, nous avons remarque deux phenomenes concernant la duree vocalique : l'inextensibilite en position non finale de groupe, et la stabilite par rapport aux differentes structures syllabiques en toutes positions. Au niveau du groupe, nous avons observe deux tendances : accroissement de la duree a l'interieur du groupe, et la reduction de la duree syllabique en fonction du nombre de syllabes. Au niveau de la phrase, nous avons constate que non seulement la hierarchie syntaxique mais aussi la fonction syntaxique sont bien codees dans la structure temporelle a travers le different degre d'allongement des syllabes en position finale de groupe. En ce qui concerne les variations intonatives, nous avons observe que les aspects pragmatiques et la position de groupe jouent un role plus important que la hierarchie syntaxique.

  • Titre traduit

    Syntactic and rhythmic aspects of the prosodic organization of sentences in french : acoustical study of temporal and intonational structure


  • Résumé

    This thesis is base on the experimentation dealing with on hundred and thirty two sentences read by tree native french speakers. The sentences are composed of six different structures, each one being supposed to have four prosodic groups according to its constituent structure. At syllable level, we observed two phenomena about vowel duration : the inextensibility in non final position of the group, and the stability in relation to the different syllable structures in all positions. At group level, we noticed two tendencies : the slowing down within a group, and the decrease of the syllable duration as a function of the group length. At sentence level, we observed that not only the syntactic hierarchy but also the grammatical function are reflected in the temporal structure, through the different lenthening degrees of the syllables in final position of groups. With regards to the pitch variation, we found that the pragmatic aspects and the position of the group play a role more important than the syntactic structure of the sentences.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.