Recherches sur les empreintes de sceaux d'emar (fouilles de meskene et de tell faq'ous)

par Dominique Beyer

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de J.-CLAUDE MARGUERON.

Soutenue en 1989

à Strasbourg 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le royaume d'emar occupait une place privilegiee sur le moyen euphrate, a la croisee des chemins qui menaient vers la mesopotamie, la cote levantine et le plateau anatolien. Les nombreuses empreintes de sceaux retrouvees sur des tablettes cuneiformes qui s'echelonnent entre 1310 et 1180 avant j. -c. En constituent de remarquables temoignages. Consecutif a la mainmise des hittites sur la syrie du nord se developpa dans le milieu semite d'emar un engouement pour l'imagerie des sceaux hittites et pour le systeme hieroglyphique anatolien qui fut adopte sur les sceaux pour indiquer le nom de leur proprietaire. Les habitants d'emar, comme ceux de kargamis et sans doute ceux d'alep, adapterent l'imagerie et l'ecriture des hittites a un type de sceau qui leur etait depuis longtemps familier: le sceau-cylindre. S'ils ont ete moins attires par les cachets circulaires anatoliens, ils semblent par contre avoir cree une forme originale, le sceau-bague "syro-hittite", subtil compromis entre le sceau-cylindre syrien et les bagues-cachets de leurs voisins du nord. Parallelement, la solidite des traditions locales se manifeste par l'existence de certains groupes de sceaux d'inspiration babylonienne, mitannienne ou syrienne


  • Résumé

    The kingdom of ancient emar occupied a privileged place on the syrian middle euphrates at the cross-roads towards mesopotamia, the levantine coast and the anatolian plateau. To this situation do attest the numerous seal impressions founded on the cuneiform tablets dated from 1310 to 1180 b. C. After the hittites extended their control on the north of syria, the semitic society of emar became infatuated with the hittite seal picturing and the anatolian hieroglyphic system which was used on the seals to indicate the owner's name. Emar inhabitants, like kargamis ones and likely alep ones adapted hittite picturing and writing to the type of sealing which they had been for a long time very familiar with: the cylinder seal. Anatolian circular seals didn't attract them a lot whereas they seem to have

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 microfiches

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 296
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/6
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.