La myopathie de duchenne : identification du gene chez l'homme et caracterisation du messager chez le poulet : etude de la dystrophine : analyse du locus dmd chez les myopathes

par Catherine Lemaire-Vieille

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Louis Mandel.

Soutenue en 1989

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Clonage moleculaire d'une region genomique de 230 kb du gene de la myopathie de duchenne en marchant sur le genome dans les deux directions, a partir d'un clone recombinant contenant le fragment de jonction de la translocation (x;21) et a l'aide d'une banque de cosmides. Detection a 56 kb du point de translocation initiale, une sequence conservee, ayant toutes les caracteristiques d'un exon, et dont l'homologie est observee avec une espece aussi distante que le poulet. L'etude d'une centaine de patients avec les sondes generees au cours de la marche - suggere l'existence d'un point preferentiel de cassure, dans une region de moins de 8 kb, localisee dans la partie proximale du gene

  • Titre traduit

    Duchenne muscular distrophy gene: identification of the human gene and characterization of the chicken transcript structural and evolutionary considerations of dystrophin - locus analysis in dmd/bmd families


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (102 p.)
  • Annexes : 291 REF

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque L'Alinéa.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1989;569
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque L'Alinéa.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H 503.000,1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.