La transplantation hépatique orthotopique dans l'hépatite fulminante : une option thérapeutique de première intention : à propos de deux observations

par Fabrice Zeni

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Jean-Claude Bertrand.

Soutenue en 1989

à Saint-Etienne .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Apres la description de deux patients présentant une hépatite fulminante et ayant bénéficié avec succès d’une greffe hépatique, nous reprenons les étiologies des hépatites fulminantes, avec leurs principales caractéristiques cliniques, biologiques et pronostiques. La greffe hépatique, en l’absence de thérapeutique efficace actuellement représente un progrès capital dans le traitement des hépatites fulminantes. Cent trente six transplantations hépatiques orthotopiques sont colligées dans la littérature avec un taux de survie globale de 64%. L’indication est difficile et repose essentiellement sur le diagnostic étiologique, le degré de l’encéphalopathie et de l’insuffisance hépatocellulaire. Une telle option thérapeutique doit être envisagée rapidement avant l’apparition d’un état neurologique irréversible. Plasmaphérèse, hémoperfusion sur colonne de charbon, hémofiltration peuvent être un appoint, mais seulement dans l’attente de la greffe.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EM46682
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUM Saint-Etienne 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.