Multitype et applications holomorphes propres

par Stéphane Maingot

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de MAKHLOUF DERRIDJ.

Soutenue en 1989

à Rouen .


  • Résumé

    On considere deux domaines pseudoconvexes de c**(n), a bord regulier passant par 0, et, une application holomorphe propre reguliere jusqu'au bord, envoyant 0 en 0, reliant les deux domaines (l'application etant definie localement au voisinage de 0). On montre alors que le multitype en 0 du premier domaine et celui du second sont lies par une relation matricielle. L'etude est faite dans le cas general pour n egal a 2, sous des conditions restrictives sur les domaines pour n egal a 3, dans le cas de domaines tres particulier pour n quelconque


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 76 P.
  • Annexes : 23 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 89/ROUE/S010
  • Bibliothèque : Laboratoire de mathématiques Raphae͏̈l Salem. Bibliothèque de recherche en mathématiques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : &Thèse MAI 7128
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.