L'art, l'image du monde : histoire, figures, poétique

par Jean-François Robic

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Denise Delouche.

Soutenue en 1989

à Rennes 2 .


  • Résumé

    L'objectif est de proposer une éthique d'"alliance" entre l'art et la nature, non par les moyens traditionnels de la représentation, mais par une approche poétique où la fabrication de l'oeuvre est un prolongement et un écho des mécanismes morphogénétiques de l'univers. Méthodologiquement, il est fait appel à une approche iconologique mariant histoire de l'art, esthétique, poétique, approche constituant en elle-même un "exemple" de démarche propre aux plasticiens, ce qu'est l'auteur. Cette méthode s'applique à l'analyse d'oeuvres du passé (première partie) et la production de l'auteur, précisant ainsi ses racines dans son contexte de modernité (deuxième partie). Ainsi, sont d'abord analysés les rapports entre les données cosmologiques et les formes à quelques époques où ces relations sont particulièrement sensibles : pré renaissance, baroque, romantisme, impressionnisme. L'art contribue à fabriquer, autant que d'autres formes de connaissance, l'image du monde, par ses moyens propres de représentation, et surtout, dès l'âge romantique, par l'importance croissante du geste pictural dans les significations artistiques, comme écho accompagnant les découvertes et les changements de l'idée cosmologique. Ensuite, l'auteur décèle dans les pratiques picturales qu'il entreprend dans ses propres oeuvres, ce qui serait de l'ordre d'une alliance cosmique avec le monde. Décortiquant les apparences (signes, figures, thématiques) et la transparence (structures sérielles, processus poétique) on propose l'oeuvre comme une "de mesure" du monde et un "des ordre" de l'image du monde


  • Résumé

    The objective is to find an ethics of alliance between art and nature, not by the traditional ways of representation, but in a poetic approach in which the artwork making is an echo and an extend of the morphogenetic mechanisms of the universe. The methodology is an iconological research marrying history of art, aesthetics, and poetics - a specific art worker approach. Historical artworks are analysed (first part) and the author’s own production so, précising the roots and the modernity of the works (second part). At first, are analysed the relations between cosmological knowledges and artistic forms at some times very sensible to these relations: before renaissance, baroc time, romantism, impresionism. As other kind of knowledge, the art contributes to build the image of the world, with its own ways of representation, but, above all, by the more important place - since romantism - of the pain- ting proceedings in the artistic meanings, in the time of discoveries and changes in cosmological ideas. At last, a cosmic connection with the world is found in some pictorial practices. Searching in the appearances (sing, figures, thematic) and and the "transparence" (serial structures, poetic process), the artwork is seeing like an" un measure" of the world, and a "of the world, and a "disorder" of its image

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (303 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR Rennes 1989/58/1
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque des arts.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th. N.R : ROBI 1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.REN.LETT.1989
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/610 (2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.