Specificite des antigenes proteiques membranaires de mycoplasma gallisepticum et mise au point de deux techniques serologiques de diagnostic

par MARIE-FREDERIQUE BLOT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Henri Wróblewski.

Soutenue en 1989

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Etude des antigenes proteiques membranaires de mycoplasma gallisepticum par electrophorese et immunoblotting. Identification du polypeptide le plus immunogene. Mise au point de deux reactifs serologiques utilisables, l'un en agglutination rapide sur lame, l'autre en technique elisa


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (134-XIV p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. I-XIV

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1989/90
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.