Arbres pour donnees multinomiales

par Anne Morin

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de Albert Benveniste.

Soutenue en 1989

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les k valeurs d'une variable dependante qualitative sont generees par une suite d'experiences binomiales ou multinomiales en sequence ou en parallele, independantes, organisees suivant une structure marbre. Chaque observation est caracterisee par des variables independantes x et a chaque nud de l'arbre, la probabilite d'une branche est supposee etre une fonction logistique lineaire de ces variables. Le probleme d'inference est d'identifier la structure en arbre et d'estimer les coefficients de la fonction logistique lineaire, etant donne un echantillon de la variable jointe (y, x). La vraisemblance d'une structure arborescente peut etre calculee comme le produit de vraisemblances a chaque nud. Ces structures en arbre peuvent etre utilisees comme outils de classification bayesienne. Son utilisation dans un probleme de reconnaissance de la parole est proposee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (II-95 p.)
  • Annexes : 101 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1989/145
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.