Etudes spectroscopiques (electroréflexion uv-visible, RPE) et electrochimiques de dérivés viologènes

par Pierre Crouigneau

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Octav Enea.

Soutenue en 1989

à Poitiers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'examen critique des nombreux travaux consacres a la conversion de l'energie solaire par les systemes photosynthetiques artificiels montre que le comportement interfacial des relais d'electrons (viologenes) est relativement mal connu. Deux familles de viologenes comprenant respectivement un ou deux groupement bipyridinium ont ete etudiees a l'aide de techniques spectroscopiques (resonance paramagnetique electronique et spectroscopie uv-visible d'electroreflexion) et electrochimiques (voltammetrie) associees. Les radicaux formes in situ a l'interface solide (metal, semi-conducteur) - solution aqueuse ont pu etre detectes et leurs proprietes (taux de recouvrement des electrodes, duree de vie des especes formees, aptitude a la dimerisation,. . . ) elucidees. Ces resultats permettent de selectionner les relais d'electrons les plus performants et de determiner les concentrations conduisant aux meilleurs rendements de conversion de l'energie lumineuse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (140 p.)
  • Annexes : 72 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 26-494
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 89/POIT/2003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.