Processus de production et d'expérimentation biologiques et médicales par l'analyse de texture prétopologique et la robotique de laboratoire

par Patrick Saint-Jean

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Marie-Thérèse Chalumeau.

Soutenue en 1989

à Paris 13 .


  • Résumé

    La biologie des organismes et du développement nécessite l'observation de modèles biologiques en grand nombre. Les processus d'experimentation doivent être automatisés, et interactifs entre les environnements observé et observateur. L'analyse d'images et la robotique de laboratoire permettent de traiter l'information par des processus à intelligence artificielle sensori-motrice, ne faisant intervenir que des formes, dans des images réelles, ou des images multiparamétriques de mesures ou d'action. Dans leur intégralité, ces processus seront capables de s'adapter à l'environnement et de prendre les décisions adéquates dans le déroulement des protocoles, pour atteindre un but de reconnaissance, d'identification ou d'action sur l'environnement. La texture des images sont des représentations fondamentales des connaissances dans ces processus. La modélisation, dans des espaces de textures prétopologiques, permet des mesures quantitatives ou qualitatives. La classification multihiérarchie en donne la structure d'organisation. La texture pretopologique permet d'effectuer des mesures dans des ensembles d'elements, ou les relations ne sont pas toutes transitives (classes d'équivalence et d'ordres), et provoquent des interferences de propriètés generant la texture


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (439 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1989 043
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.