Microbouturage in vitro du Terminalia superba Engler et Diels pour le développement de l'amélioration génétique de l'espèce

par Bernard Boutin

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Yvette Dattée.

Soutenue en 1989

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le Terminalia superba, espèce de forêt dense humide d'Afrique de l'Ouest et du Centre, est parmi les premières essences d'exportation de bois d'oeuvre et occupe une place importante dans les reboisements industriels de Côte d'Ivoire et les projets forestiers du Congo. La stratégie d'amélioration génétique à court terme de l'espèce repose sur la sélection d'individus performants et leur clonage par multiplication végétative. Mais les difficultés rencontrées lors du bouturage horticole d'arbres adultes gênent l'évaluation et la diffusion d'arbres sélectionnés. Les caractéristiques rajeunissantes du microbouturage in vitro devraient permettre la multiplication végétative conforme d'arbres âgés. Les différentes phases de la culture ont été abordées avec succès dans cette première étude de la micropropagation in vitro du Terminalia superba. La préparation des pieds mères est indispensable pour l'établissement de cultures axéniques, et le choix de l'expiant primaire conditionne sa reprise d'activité méristématique in vitro. La phase multiplicative par bourgeonnement axillaire en touffes est susceptible de produire plus de 80000 microboutures par an. L'enracinement des pousses issues de la phase multiplicative est difficile et apparaît lié à leur allongement ; par ailleurs, le potentiel rhizogène varie avec l'âge morphogénétique du matériel de départ, mais aussi d'un clone à l'autre pour le matériel juvénile. L'utilisation de milieux de culture à deux phases lors de la multiplication améliore les résultats de l'étape d'enracinement en favorisant la production de pousses allongées. Un système d'automatisation partielle de l'étape multiplicative a été mis au point à partir de ces milieux double phases. L'acclimatation in vivo des vitro plants enracinés a été obtenue sans trop de difficultés.

  • Titre traduit

    In vitro microcutting of Terminalia superba Engler and Diels used for the development of its genetic improvement


  • Résumé

    Terminalia superba, a West and Center African rain forest species, is one of the first hard wood for exportation and afforestation. The short term strategy of the species genetic improvement is based on the indivudal selection and the vegetative propagation of the bests. The classical propagation of adult trees by taking cuttings is difficult and is an obstacle to the evaluation of selected clones. The in vitro microcutting should allow the vegetative propagation of aged trees. The varioces stages of the culture have been successfully undertaken in this initial work on in vitro microcutting of Terminalia superba. It is essential to prepare the stock plants to start axenic cultures, and the primary explant has to be carefully chosen to make sure its meristemetic activity will start again in vitro. The multiplication stage by axillary budding in bushes can produce more than 80,000 microcuttings in a year. The shoot issued from the multiplication stage have difficulty to root and this seems to be linked to their elongation; on the other hand the rooting ability depends on the morphogenetic age of the initial material and also varies from one clone to another for young material. The use of double phase culture media for the multiplication stage improves elongation and the concomitent rooting of the shoots. A system of partial automation of the multiplication stage has been developped from this double phase media. The adaptation of the rooted cuttings to the in vivo conditions has easily been obtained.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (355 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 253-269

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)320(1)
  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)320(2)
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035594
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035595
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.