Étude par radiolyse des mécanismes radicalaires d'action d'un antioxydant : le sulfarlem

par Pascale Ruimy-Ifrah

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Christiane Ferradini.

Soutenue en 1989

à Paris 11 .


  • Résumé

    Le sulfarlem ou p-anisyldithiolthione (ADT) est un composé hétérocyclique soufré qui possède des propriétés antioxydantes. Ce travail présente l'étude quantitative des mécanismes d'échange monoélectronique impliqués dans cette action. Cette étude a été effectuée par la méthode de la radiolyse gamma et de la radiolyse pulsée. La radiolyse gamma de solutions éthanoliques aérées d'ADT a montré que les espèces radicalaires et CO2 et RO2 ne semblent pas réactives vis-à-vis de ADT. En revanche, ce dernier est un capteur efficace des radicaux libres hydroxyéthyle R ; la constante de vitesse de cette réaction étant: k (R• + ADT) = 6,7 x 104 mol-l. L. S-1. Les expériences de radiolyse pulsée ont permis de caractériser la réduction de l'ADT par l'électron solvaté (k (e -solv+ ADT) = 2,3 x 1010 mol-1. L. S-1), de déterminer le spectre de l'entité réduite A•. (longueur d'onde d'absorption maximale= 580 nm), ainsi que la constante de vitesse de son évolution par réaction biradicalaire (k (A• + A•) = 5,7 x 108 mol-1. L. S-1 ). Une étude analogue a été effectuée sur un dérivé oxygéné : l'ADO, connu pour être un moins bon antioxydant, et qui s'est avéré être un capteur de radicaux libres moins efficace que l'A DT.

  • Titre traduit

    Antioxidant action activity of sulfarlem : radiolysis study of the radical mechanisms involved


  • Résumé

    Sulfarlem or p-anisyldithiolthione (ADT) is a sulfured heterocyclic compound which exibits antioxydant properties. This work presents the quantitative study of the monoelectronic exchange mechanisms in­volved in this action. This study has been performed by gamma radiolysis and pulse radiolysis. The gamma radiolysis of ADT aerated ethanolic solutions has shown that o; and ROZ radicals are not reactive towards ADT. In return, ADT is an efficient scavenger or R• radicals; the rate constant of this reaction being k (ADT + R•) = 6. 7 x 104 mol-l. L. S-1. The pulse radiolysis experiments allowed the caracterization of ADT reduction by the solvated electron (k (e -solv+ ADT) = 2. 3 x 1010 mol-1. L. S-1), the determination of the absoption spectrum of the reduced species A• (maximum wavelength = 580 nm) and the rate constant of its evolution (k (A• + A•)= 5. 7 x 108 mol-l. L. S-1). An analogous study has been performed with ADO, an ADT oxidized derivative, which appeared to be a less efficient free radicals scavenger.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (88 f.[62] p. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 85-88

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DIBISO. BU Orsay.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)296
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035571
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.