Étude de la structure locale d'un catalyseur d'hydrodésulfuration Ni-Mo non supporté par la diffusion anomale des RX

par Jean-Marc Tonnerre

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Denis Raoux.

Soutenue en 1989

à Paris 11 .


  • Résumé

    Ce mémoire est consacré à l'étude, par la diffusion anomale des RX, de la phase "NiMoS" de type MoS2 d'un catalyseur d'hydrodésulfuration Ni-Mo non supporté. L'activité catalytique de ces systèmes multiphasiques est reliée à la présence d'une phase NiMoS qui apparaît sous forme de petites cristallites présentant une structure de type MoS2. Afm de l'isoler, nous avons étudié un échantillon avec une faible concentration en Ni (7%). Au sein de cette phase, la position des atomes promoteurs Ni est le sujet de controverses. Pour certains auteurs, ils s'insèrent entre les feuillets S-Mo-S sur le bord des cristallites dans des sites "pseudo­ intercalés"; pour d'autres, ils se substituent aux Mo sur le pourtour des feuillets. Afm de lever l'ambiguïté, liée au manque d'informations sur les seconds voisins, nous avons utilisé la diffusion anomale différentielle pour sonder l'ordre local sur plusieurs sphères de coordination autour de chaque espèce métallique. Les résultats au seuil d'absorption K du Mo montrent que cette technique, initialement développée pour la caractérisation structurale de matériaux désordonnés, s'applique à l'étude de matériaux mal-cristallisés. Les distances et les nombres de coordination des premiers voisins, sont corrects respectivement à ±0. 02 A et 10%. Au seuil K du Ni, la faible concentration des atomes promoteurs conduit à un signal différentiel très faible (ôl/1-3%). Les résultats sont plus bruyants et le traitement des données a nécessité un soin particulier. Ils montrent clairement que le Ni est dans un site Mo et donc élimine le modèle de "pseudo-intercalation". L'analyse des nombres de coordinence ne permet pas de préciser directement la localisation des Ni. Deux situations substituées (dans le volume, sur les bords) ont été testées en simulant les fonctions de distribution différentielle. Le meilleur accord modèle expérience s'établit pour la localisation sur les bords. Enfin l'analyse d'expériences EXAFS au seuil du Ni semble indiquer la présence de corrélations possédant une distance Ni-Ni très proches de celle des corrélations Ni-Sen premier voisin.

  • Titre traduit

    Local order study of an unsupported Ni-Mo hydrodesulfuration catalyst using X-ray anomalous scattering


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (V-202 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DIBISO. BU Orsay.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)284
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035559

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1989PA112284
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.