Production de pions chargés dans les collisions noyau-noyau à des énergies comprises entre 400 et 800 Mev par nucléon

par Christian Cavata

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de J. Gosset.

Soutenue en 1989

à Paris 11 .


  • Résumé

    Cette thèse est consacrée à l'étude expérimentale de la production de pions dans les collisions d'ions lourds relativistes. Les deux premiers chapitres sont consacrés à la présentation de la physique étudiée au moyen des collisions d'ions lourds, ainsi qu'à un éventail des modèles théoriques existants. Les données sur lesquelles s'appuie cette thèse ont été recueillies auprès de l'accélérateur SATURNE grâce au détecteur DIOGENE, que nous présentons au chapitre III. Le dernier chapitre est entièrement consacré à l'exposé de nos résultats. Nous y présentons dans un premier temps la technique d'analyse de données, ainsi que notre méthode de sélection de la centralité des collisions. Après avoir présenté les normalisations pour l'ensemble des systèmes étudiés, nous proposons une étude systématique des multiplicités de pions: variation du nombre de pions produits en fonction de la centralité des collisions, comparaison au modèle de cascade intranucléaire et détermination de l'équation d'état, variation en fonction de l'énergie ou de la taille du système. La distribution de multiplicité de pions a les caractéristiques d'une distribution de Poisson, ce qui nous permet d'écarter l'éventualité d'une production cohérente des pions. Nous présentons ensuite nos mesures de sections efficaces doublement différentielles, ainsi que notre méthode de paramétrisation des données. Nous posons ensuite la question de l'origine des pions et tentons d'y répondre en mettant en évidence la contribution de la résonance delta et des processus directs à une collision inélastique nucléon-nucléon. Nous clôturons notre étude par une présentation des mesures d'écoulement collectif des pions (sections efficaces trois fois différentielles).

  • Titre traduit

    Charged pion production in nucleus-nucleus at E-A between 400 and 800 Mev


  • Résumé

    This thesis is devoted to the experimental study of pion production in relativistic heavy ions collisions. The first two chapters introduce the basic concepts and offer a review of the currently used theoretical models. The data presented were taken at the SATURNE accelerator with the DIOGENE detector (chapter III). The last part is totally devoted to our results. The data analysis is described, with an emphasis on the impact parameter selection. The pion multiplicity is systematically studied as concerns its various aspects and implications. The impact parameter, bearn energy and system size dependence are presented and compared with the results of intranuclear cascade calculation. The possibility of determining the nuclear equation of state from this comparison is discussed. The pion multiplicity distribution is consistent with a Poisson law which rules out any coherent pion production mechanism. The double differential cross-sections are then presented for large and small impact parameters. The question of pion origin in heavy ion collisions is discussed by tagging the one nucleus-nucleus inelastic collision process and the delta resonance contribution. Finally, a systematic study of pion flow is given along with a possible explanation by pion absorption in nuclear matter.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (243 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 239-243. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)271
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035546
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.