Apport du polymorphisme moléculaire (RFLP) à la caractérisation de génotypes et à l'étude de l'organisation chromosomique des unités ribosomiques de Solanum tuberosum

par Véronique Gruber

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Geneviève Belliard.

Soutenue en 1989

à Paris 11 .


  • Résumé

    L'utilisation du polymorphisme moléculaire (RFLP : polymorphisme de longueur des fragments de restriction) essentiellement imputable aux séquences non codantes constitue un outil puissant d'identification et de protection des génotypes. Deux couples (enzyme de restriction, sonde), (Bgl II, unité complète ADNr lin) et (Bgl II, pRT1 pomme de terre), ont permis d'attribuer une carte d'identité spécifique à chacun des 29 génotypes que nous avons analysés chez la pomme de terre cultivée (Solanum tuberosum). En outre, le couple (Bgl Il, unité complète ADN r lin) a permis de confirmer l'état hybride de plantes obtenues à partir d'expériences de fusion somatique. D'autre part, l'étude de l'organisation de 7 séquences d'ADN répétées dans le gé­ nome du cultivar Sirtéma a été réalisée. Ces séquences d'ADN répétées ont été isolées à partir d'une banque partielle constituée au cours de cette thèse. La taille des fragments d'ADN clonés varie de 130 à 750 pb. Enfin, l'originalité de ce travail résulte de l'analyse de la variabilité de l'unité ribosomique de pomme de terre chez 4 cultivars (2n=4x=48) grâce à celle de leurs descendance. ; dihaploïdes (2n=2x=24) issues de parthénogenèse induite par croisement interspécifique entre chaque cultivar et un clone de Solanum phureja (2n=2x=24). Deux variants de longueur de l'unité complète ribosomique de pomme de terre de 9,3 kb et 9 kb ont été mis en évidence. De plus, chez les variétés étudiées, l'existence de 5 types d'unités de répétition ADNr qui se distinguent soit par un polymorphisme des sites de restriction Xba I ou Bgl II, soit par une variation de longueur de l'espaceur intergénique, a été révélée. La répartition de ces unités sur les 4 chromosomes homologues II est caractéristique d'un cultivar donné. Des modèles qui tiennent compte du faible taux de recombinaison chez la pomme de terre ''Olit proposés pour l'organisation de l'unité ribosomique sur chacun des 4 chromosomes homologues II parentaux. Récemment, nous avons cloné au moins 3 types d'unités ribosomiques chez Sirtéma (2n= 4x) qui sont en cours de cartographie et de caractérisation et qui permettront de vérifier les modèles établis.

  • Titre traduit

    Molecular polymorphism (RFLP) contribution to genotypes characterization and chromosomic organization of ribosomal units in Solanum tuberosum


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (104 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 72-95

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)266
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035541
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.