Le mildiou des mils pénicillaires (Pennisetum americanum (L. ) Leeke) dû à Sclerospora graminicola (Sacc. ) Schroet : éléments de biologie : étiologie de l'infection, facteurs de résistance foliaire de l'hôte, étude in vitro de la virescence

par Fabrice Pinard

Thèse de doctorat en Sciences biologiques. Physiologie végétale

Sous la direction de Alain Coléno.

Soutenue en 1989

à Paris 11 .


  • Résumé

    La dissémination des spores asexuées de S. Graminicola est à l'origine de l'extension épidémique de la maladie. L'étude de différents sites sur la plante montre que le cône verticillaire à l'apex des tiges est le lieu privilégié où le parasite pénètre dans la plante. Celui-ci se développe ensuite dans les différents organes où il ne colonise que les tissus faiblement différenciés. Un méristème infecté alors qu'il est en phase de fonctionnement végétatif y demeure, alors qu'un méristème contaminé pendant la phase de différenciation des fleurs évolue vers une inflorescence virescente. Cette inflorescence placée en conditions de culture in vitro, montre des phénomènes de dédifférenciation et de réversion des boutons floraux vers des organes végétatifs. Après traitement curatif, la régénération complète de mils sains et fertiles est obtenue d'autant plus facilement que l'inflorescence est de grande taille. Le développement du parasite est arrêté dans les tissus foliaires matures de cultivars résistants. Ceux-ci manifestent une réaction hypersensible qui se traduit par la nécrose des cellules au point de pénétration du parasite et par l'accumulation de callose sur les hyphes intracellulaires dans l'épiderme et sur les haustoria. Ces mécanismes sont d'autant plus efficaces et précoces que le cultivar est résistant et leur expression est modulée selon la concentration en inoculum utilisée. Par ailleurs, ils sont fortement atténués dans les tissus foliaires immatures.

  • Titre traduit

    Mildew in pearl millet (Pennisetum americanum (L. ) Leeke) caused by Sclerospora graminicola (Sacc. ) Schroet : biology basis : infection etiology, host foliar resistance factors, in vitro study of virescence


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (124-[13] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 112-124

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)211
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035486
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.