Constructions de gènes hybridesTransfert chez N. Tabacum et D. CarotaEtudes des plantes transgèniques

par Claire Estramareix

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de François Richaud.

Soutenue en 1989

à Paris 11 .


  • Résumé

    L'étude de région régulatrice de gènes de l'ADN transféré par A. Rhizogenes A₄aux cellules végétales infectées, a été entreprise. Les régions régulatrices choisies sont de deux types : l'une induit préférentiellement une expression dans les racines, l'autre dans les feuilles. Des fusions de gènes ont été réalisées avec ces régions régulatrices et la partie codante de gènes marqueurs. Les deux régions codantes, choisies comme gène marqueur, sont celle du gène nptI (confèrant la résistance à la kanamycine) et celle du gène gus (permettant la synthèse de la β D glucuronidase). La construction des gènes hybrides a été suivie du transfert et de l'étude ces fusions de gènes dans du matériel végétal. Des protoplastes de tabac ont été électroporés avec deux plasmides, l'un contenant la fusion de gène réalisée avec la partie codante du gène nptI, l'autre le gène aphIV, conférant la résistance à l'hygromycine, fonctionnel chez les plantes. La culture de microcals obtenus après électroporation, sur milieu contenant de l'hygromycine, permet de sélectionner les cals transformés à partir desquels des plants de tabac sont régénérés. Des rondelles de carottes ont été inoculées avec A. Rhizogenes A₄ contenant un plasmide avec la fusion de gène réalisée avec la partie codante du gène gus et le gène nptII, conférant la résistance à la karunnycine, fonctionnel chez les plantes. Les racines résistantes à la kanamycine sont sélectionnées et mises en culture. La présence des constructions réalisées, dans les tabacs et les racines de carottes, est vérifiée par hybridation moléculaire. Des plantes, présentant le phénotype correspondant à l'expression des gènes hybrides ont été obtenues. Les constructions réalisées sont donc fonctionelles chez les plantes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (85 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 80-85

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DIBISO. BU Orsay.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)193
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035469

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1989PA112193
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.