Etude par spectroscopie d'électrons du processus d'ionisation dans les collisions d'atomes et d'ions négatifs avec des cibles atomiques et moléculaires

par Saïd Boumsellek

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Michel Barat.

Soutenue en 1989

à Paris 11 .


  • Résumé

    Ce travail est une étude par spectroscopie d'électrons des processus d'excitation et d'ionisation dans les collisions de S et F avec les gaz rares : He, Ne, Ar, Kr et les molécules : H₂, 0₂, N₂, CO₂. Les résultats des collisions avec les ions négatifs correspondants sont aussi présentés afin d'étudier le détachement d'un et de deux électrons. Les spectres d'électrons montrent que la roduction des ions positifs S⁺ et F⁺ passe par la population d'états monoexcités autoionisants S(²D° nl et ²p° nl) et F(¹Dnl et ¹Snl). Ceci est une tendance générale des éléments à couche "p" ouverte. Une discussion des mécanismes aboutissant au détachement, à l'excitation et à l'ionisation, a lieu dans le cadre du modèle de promotion de Fano-Lichten utilisant une description quasi­ moléculaire de la collision. Cela indique que l'ionisation par le processus Auger quasi-moléculaire doit être l'autre mécanisme de production d'ions positifs. De point de vue spectroscopique des états autoionisants de type (coeur)np, inobservables dans les études de photoabsorption à cause des règles de sélection dipolaires, ont été identifiés. Dans le cas des cibles moléculaires, l'échange de charge vers une résonance de forme a été observé avec les ions négatifs. A la fois avec des projectiles neutres et des ions négatifs le processus d'ionisation dissociative a été observé.

  • Titre traduit

    Electron spectroscopy study of ionisation processes in collision of atoms and negative ions with atomic and molecular targets


  • Résumé

    Results of an electron spectroscopy study of excitation and ionisation processes in S and F collisions with He, Ne, Ar, Kr, H₂, 0₂, CO₂ are presented. Results of the corresponding negative ions (S-and F-) collisions are also presented to study the two- -electron detachment. The electron spectra indicate that singly excited autoionising states of S(²D° nl et ²p° nl) et F(¹Dnl et ¹Snl) and F(¹Dnl et ¹Snl) series are populated in these collisions and this should lead to an efficient mechanism of S+ and F+ production in the range of low energies. This is a general feature conceming elements with open "p" shell. Discussion of the mechanims leading to detachment, excitation and ionisation is presented in the frame work of the Fano-Lichten promotion model using a quasi-molecular description of the collision. This indicates that quasi-molecular Auger ionisation must be the other mechanism of positive ion production. Conceming the spectroscopie character previously unknown autoionising states of (core)np series are identified. These series are forbidden in photoabsorption measurements because of the dipole selection rules. In the case of molecular targets, charge exchange to shape resonances is observed with negative ions as projectiles. Both with neutra! species and negative ions dissociative ionisation is observed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (157 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 155-157

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)188
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035464
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.