Réacteur à eau sous pression de 1300 MWe : amélioration de la représentation des assemblages et du calcul des absorbants

par Martias Nurdin

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Paul Reuss.

Soutenue en 1989

à Paris 11 .


  • Résumé

    L'étude comporte deux sujets principaux concernant le calcul d'un REP1300 : - d'une part, la représentation hétérogène d'assemblages dans le calcul de transport. - d'autre part, la mise au point d'une nouvelle proposition pour le calcul des constantes nucléaires d'assemblages barrés utilisables dans les calculs de diffusion homogènes. Dans la représentation hétérogène des assemblages on utilise les conditions de symétrie et les groupements de plusieurs cellules physiques pour réduire l'emplacement de mémoire et le temps de calcul. L'utilisation des conditions de symétrie s'avère physiquement justifiée et représente un gain de temps de calcul de 40% par rapport à la représentation complète de l'assemblage. D'autre part, en conservant le spectre correct et en tenant compte des limites du code de transport APOLL01, des groupements à 9, 24 et 22 cellules ont été retenus respectivement pour des assemblages standard, barre grise et noires. Ils sont de 20, 27 et 24 cellules pour les assemblages empoisonnés respectivement 8, 12 et 16 crayons de pyrex. La qualité du groupement augmente l'évolution du combustible et avec l'augmentation de l'enrichissement et plus généralement avec le durcissement du spectre. Dans l'élaboration des constantes nucléaires homogènes des assemblages équipés de grappes absorbantes, un nouveau schéma de calcul est nécessaire car l'utilisation des constantes nucléaires homogènes obtenues en milieu infini conduit à une surestimation de l'efficacité des barres de 6 à 10%. Les constantes barrées homogènes calculées en milieu infini sont donc ajustées par un facteur tenant compte simultanément de l'influence de l'environnement et de l'équivalence transport-diffusion. Une étude de la sensibilité des facteurs d'ajustement aux différents changements d'états du réacteur montre que le calcul de ces facteurs, en début de vie, est suffisant et qu'ils peuvent être utilisés pendant tout le fonctionnement du cœur. Ces facteurs dépendent essentiellement de la nature de la barre. L'obtention de constantes nucléaires ajustées devient alors une opération simple. Cette procédure permet d'améliorer les études tridimensionnelles du cœur avec barres au cours du fonctionnement tout en conservant des coûts de calcul acceptables.

  • Titre traduit

    1300 MWe pressurized water reactor : improvement of assembly representation and calculation of absorbers


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (239 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 236-239

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)164
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035440
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.