Étude des disruptions internes dans les Tokamaks : évolution, déclenchement, microfluctuations associées

par Pascale Hennequin-Blondet

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Dominique Grésillon.

Soutenue en 1989

à Paris 11 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Study of internal disruptions in Tokamaks : evolution, trigger, associated microfluctuations


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Analyse de données expérimentales nouvelles sur le phénomène de disruptions internes dans les Tokamaks, qui se manifestent par un aplatissement brutal et cyclique du profil de température électronique au centre du plasma, et conduisent à une modulation en dents de scie de la température électronique. Cette étude est basée sur deux expériences, effectuées l'une sur le Tokamak JET, l'autre sur le tokamak de Fontenay-aux-Roses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (96 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 92-94

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)159
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035435
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.