La polarité segmentale chez Drosophila melanogasterbTexte imprimé : analyse moléculaire du gène fused et étude d'un suppresseur

par Thomas Preat

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Claudie Lamour-Isnard.

Soutenue en 1989

à Paris 11 .


  • Résumé

    Les gènes de polarité segmentale sont requis dans une partie spécifique de l’axe antéro-postérieur des segments de l’embryon. Le gène fused est un gène de polarité segmentale à effet maternel. L’absence de produit fu+ chez l’embryon entraîne une délétion de la partie postérieure de chaque segment et une duplication en miroir de la partie antérieure. Nous avons cloné ce gène par marche le long du chromosome. L’étude des mutations fu en Southern génomique classique a montré que la moitié de ces mutations sont des grandes déficiences, d’une taille minimale de quarante kilobases. L’autre moitié se comporte comme des mutations ponctuelles. Une analyse fine de l’ADN de ses mutants en gel d’acrylamide a permis de localiser le gène fu en révélant des évènements d’une taille maximale de quelques dizaines de paires de bases. La transformation via l’élément P a permis d’identifier les séquences fonctionnelles nécessaires à la bonne expression du gène fu+. La séquence de l’ADN génomique montre que fu code pour une Sérine-Thréonine protéine-kinase. Par ailleurs, j’ai isolé un suppresseur des mutations fu. Ce suppresseur a permis de classer les mutations fu. Pour une classe, le phénotype maternel de polarité segmentale et les phénotypes zygotiques (tumeurs des ovaires, fusions des veines,…) sont supprimés. L’autre classe d’allèles fu montre, en association avec le suppresseur, des phénotypes qui suggèrent que fu interagit avec d’autres gènes de polarité segmentale.

  • Titre traduit

    Segment polarity in drosophila melanogaster : molecular analysis of the fused gene and study of a suppressor gene


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (138 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 129-138

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)124
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035400
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.