La rhynchosporiose de l'orge à Rhynchosporium secalis (Oud. ) DAVIS : élaboration de nouvelles stratégies de lutte, importance relative des différentes sources d'inoculum

par Bruno Mille

Thèse de doctorat en Sciences biologiques. Phytopathologie

Sous la direction de Michel Dron.

Soutenue en 1989

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    De nouvelles stratégies de lutte contre la rhynchosporiose de l'orge sont proposées et certaines caractéristiques épidémiologiques de l'agent pathogène Rhynchosporium secalis (Oud. ) Davis, notamment le rôle des semences, précisées en révélant directement la présence du champignon sur ces dernières, ou indirectement lors d'essais au champ. Une première méthode d'analyse, "classique", comprend une désinfection préalable des grains d'orge (éthanol, hypochlorite de sodium et solution antibactérienne et antifongique), avant leur dépôt sur un milieu électif ("orge") et sélectif (terramycine + iprodione + procymidone + 2,4 D). Son taux de réussite est toutefois relativement faible. La deuxième, par immunofluorescence, permet l'analyse de routine des lots de grains. Une plus grande spécificité des immunsérums est obtenue lors de protocoles d'immunisation complexes faisant intervenir des formes antigéniques différentes (spores, mycélium). Les essais de traitements chimiques des semences et de pulvérisations de produits antifongiques sur le sol permettent d'estimer l'importance relative des types d'inoculum "semence" et "sol". Ils démontrent également l'intérêt de telles interventions en tant que techniques culturales. Les mélanges de variétés enfin peuvent aussi constituer une stratégie limitant l'extension de la maladie.

  • Titre traduit

    Barley scald disease caused by Rhynchosporium secalis (Oud. ) Davis : development of new control strategies, comparative importance of different inoculum sources


  • Résumé

    New cultural practices against barley scald disease were proposed and some epidemiological characteristics of the fungal pathogen Rhynchosporium secalis (Oud. ) Davis, especially importance of seeds, assessed both directly showing its presence and indirectly by field trials. The first analysis method, a "classical" one, associated barley seeds disinfection with ethanol, sodium hypochlorite and bactericidal and fungicidal solution, before placing them on the elective ("barley") and selective medium (terramycine + iprodione + procymidone + 2,4 D). But the experiments were not adequatly successful. The second method, immunofluorescence, allowed routine analysis of seeds samples. Moreover, a higher specificity of immunsera was obtained by complex immunization procedures including different antigenic forms. The chemical treatments of seeds and sprayings of fungicides on the soil that were tested allowed estimation of the comparative importance of "seeds" and "soil" inoculum. They also demonstrated that such applications can be useful as cultural techniques. Lastly, varietal mixtures can be used as a strategy to limit disease spreading in the crop.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (107 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 99-107

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)110
  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035387
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.