Caractérisation du système métallothionéine chez le xénope et la drosophile

par Nour-Eddine Erraiss

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Maurice Wegnez.

Soutenue en 1989

à Paris 11 .


  • Résumé

    Les métallothionéines sont de petites protéines ubiquitaires chez les eucaryotes, à l'exclusion des végétaux. Elles sont très riches en cystéines et ont la propriété de fixer les métaux lourds. La caractérisation du système des métallothionéines chez le xénope et la drosophile consititue l'objet de cette thèse. Une méthode permettant l'identification rapide des métallothionéines après électrophorèse en gel de polyacryamide a été mise en au point sur la base de l'affinité de ces protéines pour l'isotope 109 du cadmium. Cette méthode a été utilisée pour détecter la présence des métallothionéines a cours du développement. Nous avons ainsi montré que les embryons de xénope et de drosophile,en dehors de toute induction expérimentale, synthétisent de manière constitutive des métallothionéines. La localisation cellulaire de ces protéines, au cours de l'embryogenèse du xénope, a été étudiée par les techniques immunologiques. En combinant l'emploi d'anticorps polyclonal et monoclonal, nous avons pu déterminer que les métallothionéines sont localisées exclusivement dans les cellules du feuillet mésodermique. Cette technique nous a permis également de montrer que la distribution intracellualire des métallothionéines dans les hépatocytes de xénope varie en fonction de l'âge des animaux. Le système métallothionéines de la drosophile se caractérise par l'existence de deux gènes très différents, Mtn et Mto, qui correspondent à deux protéines ne présentant que 25% de similitude au niveau de leurs séquences. Ces gènes, contrairement aux gènes métallothionéines des vertébrés, ne sont pas inductibles par le zinc. La protéine Mto est la métallothionéine majoritaire de la drosophile, ainsi que le montre la détermination partielle de sa séquence (25 résidus). La caractérisation du système metallothionéine du xénope et de la drosophile, présentée dans ce travail, devrait faciliter une approche fonctionnelle du rôle des métallothionéines.

  • Titre traduit

    Characterization of the metallothionein system in xenopus and drosophila


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (156 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 147-156

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)74
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035345
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.