Étude de la recombinaison génétique par fusion de protoplastes de Bacillus subtilis

par Nouzha Ftouhi

Thèse de doctorat en Sciences biologiques. Physiologie et génétique des micro-organismes

Sous la direction de Nancy Guillén.

Soutenue en 1989

à Paris 11 .


  • Résumé

    La fusion des protoplastes de Bacillus subtilis, décrite pour la première fois par Schaeffer, Cami et Hotchkiss, permet la formation de recombinants génétiques pésentant des combinaisons nouvelles des marqueurs dérivés de deux lignées auxotrophes parentales différentes. Ce type d'échange génétique permet ainsi d'étudier la recombinaison dans la totalité du génome bactérien. Un mélange de protoplastes dérivant de deux souches parentales mutées dans différentes régions du chromosome, à été traité par le polyéthylène glycol et les produits de régénération de la paroi des protoplastes ont été analysés. Les résultats, en absence de pression de sélection ont montré que l'intervalle contenant l'origine de réplication du chromosome, présente la fréquence la plus élevée d'échanges génétiques. Un des points principaux de nos recherches a été de déterminer le rôle du produit du gène rec E dans les échanges observés. Il apparait que des évènements de recombinaison spécifique de l'origine de réplication du chromosome sont indépendants de l'activité RecE. De même, une corrélation entre les fonctions de réplication du chromosome et la recombinaison génétique a été mise en évidence. Dans la dernière partie de ce travail nous avons observé que les changements dans le profil de méthylation de l'ADN stimule la recombinaison homologue par un mécanisme totalement dépendant de l'activité RecE.

  • Titre traduit

    Genetic recombination by use of protoplastes fusion in Bacillus subtilis


  • Résumé

    Fusion of B. Subtilitis, protoplasts, first described by Schaeffer, Cami and Hotchkiss, allows the formation of genetic recombinants showing new combinations of markers derived from two different auxotrophic parent lines. This manner of gnetic exchange permits the study of recombination in the entire genome. A mixture of protoplasts derived from bacterial strains marked genetically by mutation in multiple chromosome regions was treated with polyethylene-glycol and the wall regenerated products were analysed. In the absence of any selective pressure, it was oberved that the genetic interval comprising the origin of chromosome replication show the highest level of genetic exchange. One of the main emphases of the research was to elucidate the role of the rec E gene product in the exchanges observed. It appears that some "origin-specific" recombinational events are dependent of Rec E protein activity. Also the correlation between the replication function of the chromosome and the process of genetic recombination is shown. In the last part of this work a correlation of the DNA methylation pattern changes and the stimulation of homologous recombination was found.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (179 f).
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 154-179

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)72
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035343
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.