Simulation multi-mode de circuits VLSI

par Daniel Dure

Thèse de doctorat en Sciences appliquées. Électronique

Sous la direction de Claude Puech.

Soutenue en 1989

à Paris 11 .


  • Résumé

    Alors que la conception des circuits intégrés de haute densité a été grandement facilité par toute une nouvelle génération d'outils d'aide à la synthèse, la simulation demeure un goulot d'étranglement pour ce processus. Nous revoyons ici un ensemble d'améliorations possibles des techniques de simulation récentes. Nous plaidons également en faveur d'une meilleure intégration de la simulation dans le système de conception. Un certain nombre de méthodes sont envisagées à cette fin. Plus précisément, une étude systématique des divers usages de la simulation met en valeur les problèmes susceptibles d'être rencontrés durant la simulation mais également durant les échanges de données entre applications. Cela conduit à une nouvelle organisation du système de conception, aidée par un protocole de communication piloté par des évènements clairement identifiés. Le noyau d'un simulateur à évènements discrets est détaillé, ainsi qu'un modèle général pour la simulation logique, qui permet une vitesse de simulation de 50000 évènements par seconde et par MIPS, sur machine séquentielle. Cette échelle de performance a été rendue possible par l'usage de nouvelles structures de données et par la curyfication des fonctions d'évaluation des modèles de composants. Notre méthode fait également appel à un modèle continue de la charge d'une capacité, permettant une meilleure prise en compte des parasites que les modèles "une passe" classiques. D'autres méthodes taillées pour la simulation de composants de plus bas et de plus hauts niveaux sont aussi présentées. Les problèmes pratiques rencontrés durant le développement des simulateurs multi-mode sont évoqués et pris en compte par une méthodologie orientée objet, basée sur un nouvel environnement de programmation et de simulation.

  • Titre traduit

    VLSI circuit multimode simulation


  • Résumé

    Whereas design of VLSI circuits has been sped up by a new crop of synthetisis tools, simulation still constitutes a bottleneck in this process. In this paper, we review existing simulation methods and some improvements of our own. We also advocate for better integration of simulation within the design system, and we present new techniques to this end. To be more precise, a systematic study of simulation usages highlights potential problems during simulation and data exchange. This leads to a new organization of the design system, supported by an event driven communication protocol. The kernel of an event driven simulator is detailed, along with a general purpose model for logic simulation, which enables simulation speed of 50000 events per second per MIPS, on sequential computers. This level of performance has been reached through the usage of new simulatable data structures and currying of device evaluation functions. This method also uses a continuous charge­ delay model, which handles spikes more accurately than classical one pass delay models. Other methods tailored for the simulation of higher and lower level devices are also presented, and practical problems encountered during development of multi-mode simulators are listed and addressed through an object oriented methodology supported by a new simulation and software environment

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (218 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.199-212

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)25
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035297
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.