Méthodologies de révélation de la variabilité préexistante ou induite chez l'oeillet (Dianthus caryophyllus L. )

par Marie-Hélène Simard

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Yvette Dattée.

Soutenue en 1989

à Paris 11 .


  • Résumé

    En vue d'une intégration dans un programme de sélection, des méthodes basées sur l'emploi d'un agent mutagène physique (rayons gamma) ou d'une technique de culture in vitro (organogenèse) sont utilisées séparément ou associées pour révéler ou créer une variabilité chez l'oeillet. Parmi les diverses modalités d'applicatioon d'un rayonnement ionisant, l'exposition de boutures racinées à une dose de 60 Gray a été retenue. 200 boutures permettent une diversificatioon importante du coloris floral. L'aptitude à l'organogenèse directe a eté testée sur plusieurs explants. Le pétale de jeune bouton floral présente les meilleures capapcités caulogènes. La zone organogène est limitée à la base de l'onglet. L'approche histologique révèle que les néoformations proviennent des assises épidermiques et sous-épidermiques. Divers programmes morphogénéntiques sont possibles en fonctioon des équilibres hormonaux. Après isolement, les tigelles s'orientent soit vers la voie végétative (phénotype vitreux) soit vers un développement floral (structure pétaloïde). Des modifications des conditions de culture permettant l'inhibition et la réversion de la vitrification ont été associées pour induire un développement normal des tiges. L'étude histologique montre que ces dernières sont identiques à celle d'une plantule issue de micropropagation. Les modalités d'association d'un traitment mutagène à la technique de régénération directe on été détinies. Afin d'éviter les chimères, le pétale doit être irradié avant le deuxième jour de culture (cellules différenciées). Des doses de 20 à 40 Gray oeuvent être appliquées.

  • Titre traduit

    Procedures for expressing nautal or induced variability in carnation (Dianthus caryophyllus L. )


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (203-47p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.195-203

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)18
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035290
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.