Maxim : un macrosimulateur de circuits multiniveaux : développement de sa bibliothèque de macromodèle

par Gilles Raynaud

Thèse de doctorat en Sciences appliquées. Électronique

Sous la direction de René Castagné.

Soutenue en 1989

à Paris 11 .


  • Résumé

    La simulation de circuits est une des étapes incontournables lors de la conception d'un circuit intégré. Les simulateurs classiques faisant appel à des techniques de résolution matricielles, ne sont pas adaptés à la simulation de circuits comportant un grand nombre de composants, du fait d'une occupation mémoire et d'un temps de calcul qui deviennent rapidement prohibitifs. Le simulateur de circuit MAXIM a été développé dans le but de rendre possible de telles simulations. Pour cela, il met en œuvre une description du circuit à partir de macromodèles, et une technique de résolution basée sur un graphe. Ce mémoire présente les derniers développements de MAXIM en matière de simulation de circuits analogiques, et de simulation fonctionnelle. Les macromodèles qui ont été développés pour rendre possibles ces simulations, ainsi que leur fonctionnement, et leur utilisation, y sont décrits. Les structures de données, et les procédures de mise en place de nouveaux modèles de composants ou de nouveaux macromodèles sont décrites en détail en vue de donner à l'utilisateur de MAXIM les moyens de développer ses bibliothèques. Enfin, quelques exemples mettent en évidence l'aptitude de MAXIM à effectuer des simulations multiniveaux. Elles mettent en œuvre des macromodèles électriques et des macromodèles fonctionnels pour des circuits comportant à la fois des fonctionnalités logiques et analogiques.

  • Titre traduit

    Maxim : a multilevel circuit macrosimulator : development of the library of macromodels : application to analog circuits


  • Résumé

    Circuit simulation is a necessary step during the design of integrated circuits. Matrical resolution methods used in classical simulators are not well suited for the simulation of circuits with a great number of components, due to untractable memory occupation and computing time. The simulator MAXIM has been developped in order to allow such simulations. In MAXIM, the circuit is described using macromodels, and the resolution method is based on an ordered graph. This thesis presents the last evolutions of MAXIM concerning the simulation of analog circuits and functionnal simulation. The operation and the use of the macromodels developped for these purposes are described. The data structures and the procedures used to implement a new component model are detailed so that users can develop their own libraries. Finally, the possibilities of MAXIM for multilivel simulation are shown in a few examples. These possibilities can be used in circuits comprising both logical and analog properties by using electrical and functionnal macromodels.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (243 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 235-238

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1989)12
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-035284
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.