Les premières relations diplomatiques entre la France et l'Argentine d'après les marins français

par Françoise Dallet

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jeanine Potelet.

Soutenue en 1989

à Paris 10 .


  • Résumé

    Les premières relations diplomatiques entre la France et l'argentine ont été suscitées par les négociants français dès 1819. Certains d'entre eux s'installèrent à Buenos Aires mais l'argentine, qui venait de se libérer du joug espagnol était une jeune république secouée par des luttes internes dont les résidents français étaient souvent victimes. Ils réclamèrent donc la protection d'un représentant français, mais une telle nomination aurait signifié que la France reconnaissait l'indépendance des anciennes colonies espagnoles et le roi louis 18 s'y refusa pour ne pas enfreindre le pacte de famille qui le liait à l’Espagne et par lequel les deux pays s'étaient engagés à préserver leurs intérêts respectifs. Il faudra attendre 1825 pour qu'un agent de commerce soit nommé et en attendant, compte tenu des moyens de communications de l'époque, les officiers de marine furent inévitablement conduits à remplir les fonctions d'ambassadeurs. Ce ne fut qu'en 1830, à l'avènement de louis-Philippe que la France reconnut officiellement la république argentine. Les relations diplomatiques étaient à peine établies quand la France se trouve entrainée dans les conflits internes de l'argentine qui comptait recruter les résidents français pour combler l'insuffisance de ses troupes. Les premières relations diplomatiques ont donc été un échec pour la France qui, même en déclarant le blocus de Buenos Aires en 1838, ne parvint pas à destituer le dictateur argentin Rosas qui tyrannisait ses ressortissants.


  • Résumé

    The first diplomatic relations between France and Argentina were created by French merchants, as from 1819. Some of them settled in Buenos Aires, but Argentina, which had only recently shaken off the Spanish yoke, was a young republic, still subject to internal conflicts to which the French residents often fell victim. They called for the protection of a French representative, but the creation of such a post would have implied that France recognized the independence of the former Spanish colonies. King Louis 18 has refused in order to preserve the family pact between the two countries whereby they were committed to safeguarding their respective interests. It was not until 1825 that a commercial agent was appointed, and in the meantime, considering the means of communication avaible at the time, naval officiers inevitably came to exercise the role of ambassadors. Not until 1830, and the accession of louis-Philippe, did France officially recognize the argentine republic. Diplomatic relations had only just got underway when France found itself involved in the internal struggles of Argentina which intended to recruit French residents in order to reinforce its own inadequate troops. The first diplomatic relations were thus a failure for the French who, despite blockading Buenos Aires in 1838, did not manage to overthrow Rosas, the argentine dictator who was tyrannizing French nationals.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XXXVIII-429 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 422-427. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T89PA10126

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA10.LETT.1989
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 6453
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.