Ecrivains libanais chrétiens et culture politique arabe, XIXe siècle

par Daed Konnab-Aida

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Maurice Robin.

Soutenue en 1989

à Paris 10 .


  • Résumé

    Au XIXe siècle et en étroite relation avec le mouvement de Nahda, le Moyen-Orient et plus particulièrement le Liban voient s'ancrer l'idée d'une arabité dégagée de tout sectarisme, au-delà de la domination ottomane et islamique. A cette évolution des esprits, des auteurs libanais issus de milieux chrétiens ont apporté une contribution majeure, en reposant notamment la question de l'appartenance et en appelant à resituer le patrimoine culturel arabe. Quatre personnalités importantes de ce courant novateur ont été ici envisagées : Nasif Alyaziji, Butrus Al-Bustani, Farah Antun et surtout Ahmed Fa Ris Sidyaq (1805-1887) dont l'exemplarite est à souligner tant sur le plan de sa biographie que par rapport à son oeuvre ou à ses idées et projets. Ses vues sur un nouvel équilibre de la société orientale (culture, travail, participation de la femme a l'activité productive, reforme socio-économique) ; sa vision renouvelée des structures familiales (laïcisation du mariage, fin de la domination maritale, revalorisation de la condition féminine, intérêt pour l'éducation des enfants); son approche critique des institutions religieuses tant chrétiennes que musulmanes; ses prises de position audacieuses en faveur du nationalisme arabe; sa contribution à la rénovation linguistique et philologique (remise en question des lexicographes anciens, épuration et réhabilitation de l'arabe, reforme stylistique et poétique) font de lui un pionnier incontesté de la reconnaissance politique d'une communauté arabe. En annexe: traduction de textes politiques des auteurs cites; bio-bibliographie de 45 auteurs libanais chrétiens de la Nahda.

  • Titre traduit

    Lebanese christian writers and arabic political culture in the XIXth century


  • Résumé

    During the XIXth century and in close connection with the Nahda movement, the idea of an arabness free from all kind of sectarianism, beyond the ottoman and islamic domination, is taking shape in the middle east and especially in Lebanon. Authors born of Lebanese christian environments have made a major contribution to that evolution of minds, restating the question of "belonging" and appealing to re consider the Arabic cultural patrimony. Four important personalities of this innovating have been envisaged here: nasif al-Yaziji, Butrus Al-Bustani, Farah Antun and mostly Ahmed Faris Sidyaq (1805-1887) whose examplarity has to be emphasized, for his biography as well as for his work and his ideas and plans. His views on a new equilibrium of oriental society (culture, work, participation of woman in productive activity, socio-economical reform); his new vision of family structures (secularization of marriage, end of marital domination, revalorization of women's condition, interest in chidren's education); his critical approach to religious institutions, christian as well as muslim, his audacious positions on arabic nationalism, his contribution to the linguistic and philological renovation (questioning of ancient lexicographers, rehabilitation of the arabic language, stylistical and poetical reform) make him an undisputed pioneer in the political recognition of an arabic community. Appendix: political texts; 45 bio-bibliographies.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1990 par Atelier national reprod. th. Univ. Lille 3 à Lille

Ecrivains libanais chrétiens et culture politique arabe au XIXe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (801, 50 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 618-664. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T89PA10090
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1990 par Atelier national reprod. th. Univ. Lille 3 à Lille

Informations

  • Sous le titre : Ecrivains libanais chrétiens et culture politique arabe au XIXe siècle
  • Dans la collection : Lillethèses , 02941767
  • Détails : 4 microfiches de 420 images
  • Notes : Microéd. du texte dactylogr. , ISSN 0294-1767, 790 f.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?