Le conflit israélo-arabe et les relations afro-arabes depuis 1973

par Abdelkader Charrad

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Albert Bourgi et de Maurice Robin.

Soutenue en 1989

à Paris 10 .

Le jury était composé de J. P. Demaldan, M. Rozali.


  • Résumé

    A partir de 1973, le conflit israélo-arabe allait se poser en dynamique des relations afro-arabes. Il favorisa le passage de simples rapports inter-étatiques entre arabes et africains, en une coopération institutionnelle, laquelle se posait en stratégie de développement que la puissance financière arabe permis de stabiliser. Cependant, la normalisation des rapports israélo-egyptiens découlant des accords de camp David de 1978, allait produire des effets négatifs, à la fois au niveau de la solidarité politique, qu'au niveau de la coopération économique engagée. Par-delà, elle lève les obstacles au retour israéliens en Afrique. Ce dernier, dans la logique ou il s'inscrit - considérations d'ordre stratégique liées à la confrontation est-ouest reste problématique. Il apparait antagoniste, par rapport à la coopération afro-arabe, comme il traduit les limites d'une vision commune qui est certainement à redéfinir.


  • Résumé

    Since 1973, the Arab-Israeli conflict has altered the relations between Arabs and Africans. This conflict favored the transformation of simple states relations into the constitutional cooperation. This new cooperation, based on a development strategy, could be realized by the strong financial capacity of Arabic countries. However, the normalization of relations between Israel and Egypt, based on the camp David pact in 1978, has produced negative effects both in political and economic cooperation. This normalization also removed obstacles of Israel’s return to Africa. But this return remains problematic. It is in the framework of the strategic agreement between Israel and the USA in 1981. The latter makes Israel a pivot in the struggle against the soviet influence in the Middle East and in Africa. This return answers to the external African motivations and reinforces the ideological antagonisms in the Afro-Arab area. Consequently isn't less prejudicial for the African and Arab countries to reinforce their cooperation, which seems less conflictual and more fruitful.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (537 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 483-528. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T89PA10014
  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 32C
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.