Méthodologie de la conception des bases de données relationnelles

par Claude Jault

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Charles Berthet.

Soutenue en 1989

à Paris 9 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette thèse analyse les différentes méthodes de conception de bases de données relationnelles et, compte tenu de leurs insuffisances, propose une nouvelle méthode. Le 1er chapitre présente les concepts : schémas et modèles conceptuels et logiques, liens entre entités, cardinalités des liaisons, concepts du modèle relationnel (relations, dépendances, clefs primaires et étrangères), normalisation (avec la démonstration de la non inclusion de la 4ème forme normale dans la 3ème), contraintes d'intégrité (de domaine, de relation, de référence), valeurs nulles, et un nouveau type de contraintes, les contraintes entre liens. Le 2ème chapitre expose les différentes méthodes existantes qui peuvent être réparties en trois groupes. Celles qui utilisent le modèle entités-associations : les versions américaine et française de ce modèle (avec leurs extensions), la méthode Axial, la méthode Remora ; celles qui n'utilisent pas de schéma conceptuel : approche de la relation universelle, approche de Codd et date, approche par intégration des vues ; et la méthode IA (NIAM) qui utilise les réseaux sémantiques. Le 3ème chapitre expose la méthode entités-liens-relations élaborée dans cette thèse. Elle s'appuie sur un modèle conceptuel représentant les entités et leurs liens, avec les contraintes d'intégrité entre ces liens. Elle procède en trois phases : l'approche conceptuelle globale, centrée sur les entités et les liens (1:n et 1:1, les liens m:n étant transformes en 2 liens 1:n) ; l'approche conceptuelle détaillée, qui définit les attributs et les domaines sémantiques, normalise les entités, examine les dépendances non permanentes et les contraintes entre liens; l'approche logique, qui déduit le schéma relationnel, contrôle sa normalité, définit les contraintes d'intégrité et résout les inter-blocages référentiels. Le 4ème chapitre illustre la méthode entités-liens-relations par un cas concret.


  • Résumé

    This thesis analyses the different relational data base design methods and, because of their insufficiencies, propose a new method. The first chapter presents the concepts: conceptual and logical schemas and models, links between entities, connection cardinalities, relational model concepts (relations, dependencies, primary and foreign keys), normalization (with the demonstration of the 4th normal form not included into the 3rd), integrity constraints (domain, relation, reference), null values, and a new type of constraints, the constraints between links. The second chapter gives an account of the different methods which can be dispatched in three groups. Those which utilize the entity-relationship model: the American and French model-versions (with their extensions), the axial method, the remora method; those which don't utilize conceptual schema: universal relation approach, godd and date approach, view integration approach; and the IA method (NIAM) using the semantic networks. The third chapter exposes the entity-link-relation method, elaborated in this thesis. It is supported by a conceptual model representing the entities and their links, with the integrity constraints between these links. It proceeds in three phases: the total conceptual approach, centered on entities and links (1:n and 1:1, the links m:n converted to two links 1:n) ; the detail conceptual approach, which defines the attributes and the semantic domains, normalizes entities, examines no-permanent dependencies and the link-constraints ; the logical approach, which gives the relational schema, controls its normality, defines integrity constraints and solves referential deadlocks. The fourth chapter gives one concrete case of the entity-link-relation method

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.