Liage et grammaire universelle

par Pierre Pica

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Nicolas Ruwet.

Soutenue en 1988

à Paris 8 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail constitue une reformulation de la theorie du liage telle u'elle est formulee dans le cadre des travaux de la linguistique chomskyenne (cette theorie traite des relations qu'entretiennent les reflechis avec leurs antecedents). Nous montrons en particulier que le phenomene des reflechis a longue distance n'est pas aussi "exotique" que ne le presupposent generalement les grammaires -et qu'il existe, par exemple, en francais moderne (un fait qui n'a pas ete observe par les grammaires traditionnelles). Nous proposons un traitement unifie des reflechis- qui permet de rendre compte de la variation linguistique que l'on observe a travers les langues. Selon nos hypotheses, cette variation decoule dans le cas des reflechis ? de l'inter- action des differents modules de la grammaire universelle, en faveur de laquelle notre analyse apporte de nombreux arguments puisque la variation linguistique y est reduite a des differences au niveau du lexique. Nous soutenons en particulier que les reflechis se repartissent en deux groupes correspondants a deux structures in- ternes distinctes. Nous montrons que cette difference structurale etaye a) une theorie de la reference proche de celle formulee par frege et b) la theorie generale du mou- vement formulee dans le cadre de la grammaire generative depuis ses premiers travaux. Le dernier chapitre montre enfin que, paradoxalement, ce type d'analyse est etayee par un certain nombre de donnees empiriques provenant du domaine sociolinguistique- mais que ces donnees ne pouvaient etre mises en evidence qu'a l'aide d'une grammaire abstraite du type de celle que nous utilisons ici.


  • Résumé

    This work constitutes a reformulation of the binding theory advocated for in the framework of chomskyan generative grammar (a theory which deals, mainly, with the relationship between reflexives (anaphors) and their antecedent. It is shown that the phenomenon of long distance reflexivization is not as exotic as is generally assumed in the literature, and that it can be observed for example, in modern french (a fact which has not been recognized by traditional grammars). We propose a unified treatment of reflexives which accounts for the apparent variation across languages. According to this treatment, the variation follows in a straightforward way from the interaction of different modules of an universal grammar, for which our analysis gives strong support -since linguistic variation is, in our terms, reduced to differences stated in the lexicon. It is in particular claimed that reflexives can be divided in two groups, according to their respective internal structures it is shown that this structural difference gives support for a) a theory of reference of the type advocated for by frege, and b) for the general theory of movement advocated for since the earliest works of generative grammar. The last chapter shows that, paradoxically, this type of analysis is supported by sociolinguistic evidence that can only be detected with help of an abstract syntax, and that the debate between biological reality and sociological reality is often not well put.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 243 f
  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2745 THB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2745BIS THB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2745TER THB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.