Mise au point de systemes de clonage pour les streptocoques du groupe n

par Daniel Simon

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de ALAIN CHOPIN.

Soutenue en 1989

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les streptocoques du groupe n sont utilises pour la fabrication de produits laitiers fermentes. Il a ete envisage d'utiliser les techniques du genie genetique pour ameliorer leurs qualites industrielles. Pour cela il etait necessaire d'adapter a ces organismes les techniques de genie genetique disponibles chez d'autres organismes. Un protocole de transformation de protoplastes de lactococcus lactis est decrit. Ce protocole permet de transformer la souche il14703 avec une efficacite moyenne de 510#6 transformants par microgramme d'adn plasmidique. Des vecteurs de clonage plasmidiques ont ete construits a partir du plasmide a large spectre d'hote pam1. Ces plasmides possedent comme marqueur de selection le gene de resistance a l'erythromycine, ils sont presents a faible (6-9) ou grand (45-85) nombre de copies dans l. Lactis et possedent une sequence multisite pour le clonage d'adn. Ces vecteurs ont la possibilite de porter et de maintenir de maniere stable de tres grands fragments d'adn (jusqu'a 30 kilobases). Ces plasmides ont ete utilises pour le clonage de la resistance a la nisine de l. Lactis subsp. Diacetylactis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 86 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.