Etude de certains facteurs de croissance des ilots de langerhans et du trh pancreatique

par Raphaël Scharfmann

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de PAUL CZERMICHOW.

Soutenue en 1989

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les travaux qui font l'objet de ce memoire ont porte sur la presence, au niveau des cellules insulaires, et le role des facteurs insulin-like growth factor i (igfi) et thyrotropin releasing hormone (trh). En utilisant un systeme d'ilots pancreatiques de rats neoformes en culture, nous demontrons que les cellules insulaires produisent et secretent un peptide qui par ses proprietes de poids moleculaire, hydrophobicite, point isoelectrique et antigenicite est identique a l'igfi biosynthetique. Nous montrons que dans le meme systeme experimental l'hormone de croissance humaine biosynthetique stimule la proliferation des cellules beta des ilots de langerhans. Le mecanisme d'action de l'hormone de croissance sur les cellules insulaires, direct ou medie par une production locale d'igfi n'a jusqu'a maintenant pas pu etre elucide. Au niveau du pancreas de rat adulte, nous avons mis en evidence, par des techniques d'autoradiographie quantitative la presence de sites de liaison a l'hormone de croissance humaine, ces sites de liaison semblant de type lactogenique. En utilisant le meme systeme experimental d'ilots fetaux neoformes en culture, nous demontrons que la trh est synthetisee dans les cellules du pancreas endocrine et colocalise avec l'insuline dans les memes granules de secretion. Le parallelisme entre les contenus insulaires en trh et l'activite enzymatique peptidylglycine alpha amidating monooxygenase qui intervient dans la derniere etape de la maturation post-traductionnelle de la trh nous permet de proposer que cette activite enzymatique pourrait representer une etape limitante de la synthese de la trh. Une des cibles de la trh pancreatique, colocalisee avec l'insuline dans les memes granules de secretion, pourrait etre le foie. Nous montrons que le substrat trh est degrade dans le foie par une protease a haut degre de specificite pour ce substrat generant un dipeptide biologiquement


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 207 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.