Mise au point de methodes de transfection de cellules gliales et lymphoides et construction de vecteurs eucaryotes

par ANNICK ROBERT-PILLOT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de François Chapeville.

Soutenue en 1989

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude porte sur la mise au point de la transfection par electroporation de cellules gliales de souris issues d'embryons de seize jours. L'influence de divers parametres (composition du tampon, temperature, intensite des impulsions electriques, concentration des cellules) a ete etudiee sur la viabilite des cellules en culture primaire et sur l'expression du gene cat place sous le controle du ltr du virus de sarcome de rous. L'utilisation d'un second gene indicateur (la beta-galactosidase) a permis de comparer la methode de transfection par electroporation a la technique de precipitation au phosphate de calcium, plus couramment utilisee. Le nombre de cellules positives detectees par analyse histochimique s'est revele superieur dans le cas de l'electroporation. Ce resultat montre que cette technique, qui assure le transfert d'un petit nombre de copies d'adn dans un grand pourcentage de cellules, constitue une methode de choix pour transfecter des cellules peu representees au sein d'une population cellulaire heterogene. La comparaison de l'efficacite de transfection entre les deux methodes a ete egalement effectuee sur des cellules gliales provenant de cerveaux de souriceaux nouveau-nes et sur des cellules mesencephaliques immortalisees. Ces deux types cellulaires sont apparus plus difficiles a transfecter que les cellules embryonnaires, particulierement par electroporation. Les memes observations ont ete faites avec les cellules lymphoides (cellules de la moelle osseuse, splenocytes) dans lesquelles une faible activite cat a pu etre detectee seulement apres transfection par precipitation au phosphate de calcium. Ces resultats ont conduit a l'insertion des sequences lymphotropes du virus de moloney dans des plasmides recombinants portant le gene grand t (entier ou tronque) du virus du polyome. Enfin, la derniere partie du travail a ete consacree a la comparaison de l'expression du gene cat p


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 125 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.