Variabilite et heredite des quantites de proteines chez le mais : analyse par electrophorese bidimensionnelle et relations avec la variabilite agromorphologique

par AGNES LEONARDI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Dominique Anxolabehere.

Soutenue en 1989

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le contexte de la recherche d'une signification evolutive du polymorphisme moleculaire, ce travail s'interesse a la variabilite des proteines revelees par electrophorese bidimensionnelle. La plante modele est le mais, espece allogame manifestant un fort heterosis. La variabilite proteique peut apparaitre qualitative (presence/absence d'un polypeptide) ou quantitative (abondance plus ou moins grande d'un polypeptide). La premiere correspond au moins en partie a la variation des genes de structure. La seconde, qui concerne au moins la moitie des polypeptides variants, reflete la variabilite de la regulation de l'expression du genome. L'etude de plusieurs organes pour 5 lignees et leur 10 hybrides a permis d'etablir que (i) les variations (frequence et type) dependent dans une large mesure de l'organe considere; (ii) l'heredite des variations est le plus souvent additive, mais plus de 10% des polypeptides sont susceptibles de montrer une heredite non additive, generalement specifique d'un organe donne. D'apres l'analyse, pour un des croisements, de differents niveaux de la synthese proteique, par marquage radioactif in vivo et traduction in vitro des arn messagers, les effets non additifs semblent avoir une origine post-traductionnelle. Enfin, la non-additivite etant plus souvent en faveur des fortes quantites, l'hybride n'est globalement pas intermediaire entre ses deux parents pour les quantites de proteines. Sur un ensemble de 8 lignees, les distances calculees a partir des variations qualitatives et quantitatives ne sont pas correlees. De plus, seule la variabilite quantitative semble liee a la variabilite phenotypique. Une liaison positive apparait egalement entre la frequence de la non-additivite au niveau proteique et l'heterosis de caracteres agromorphologiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 16 P

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (1989) 207
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.