Etude des emissions radioelectriques non thermiques des objets magnetises

par PHILIPPE LOUARN

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de JEAN HEYVAERTS.

Soutenue en 1989

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les environnements des objets magnetises (planetes, etoiles, systemes binaires) sont de puissants emetteurs de sursautes radioelectriques. Ces emissions s'expliquent par le developpement d'une instabilite au sein du plasma qui constitue les regions source. Une analyse des donnees recueillies par le satellite viking a permis de preciser les mecanismes qui sont a l'origine de cette instabilite. Elle serait liee a l'existence d'une inversion de la population electronique en energie perpendiculaire, due a l'action conjuguee d'un champ electrique parallele au champ magnetique et a la non homogeneite de ce dernier. On montre que le meme type d'instabilite (appelee maser cyclotron ou maser synchroton) explique la generation des emissions stellaires


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 169 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 003375
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1989
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : (043) LOU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.