La proteine kinase dependante de l'ampc de dictyostelium discoideum : etude de la structure de la proteine et de sa fonction dans le processus de differenciation

par MARIE-NOELLE SIMON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de MICHEL VERON.

Soutenue en 1989

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La proteine kinase dependante de l'ampc de dictyostelium discoideum est constituee de sous unites regulatrices (r) et catalytiques (c) organisees en holoenzymes inactifs actives par la liaison de l'ampc aux sous-unites r. Un modele d'evolution des proteines liant les nucleotides cycliques est propose. L'etude du role de l'enzyme dans la differenciation par transformation de dictyostelium avec des vecteurs portant l'adnc de r a permis d'isoler une souche synthetisant la proteine r en grande quantite. La surproduction de r entraine un arret de la differenciation a un stade precoce


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 207 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.