Reconnaissance du soi et du soi modifie par les cellules b et t

par ANNA ROCCA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Laurent Degos.

Soutenue en 1989

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Etude de la reconnaissance de molecules modifiees du complexe majeur d'histocompatibilite (cmh) par les immunoglobulines. Des souris ont ete immunisees par des cellules syngeniques modifiees soit par un antigene viral, soit par une 2-microglobuline xenogenique. Il apparait que des anticorps specifiques des molecules de classe i du cmh sont induits et que le cnh de la souris receveuse influence l'induction et la sensibilite de ces anticorps. Les cellules modifiees par la 2-microglobuline induisent des anticorps reconnaissants des determinants antigeniques nouveaux resultant de l'interaction entre chaines de classe i et la 2-microglobuline. Cette derniere semble donc participer au polymorphisme des molecules de classe i et influencer la presentation des antigenes aux cellules t


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 87 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.