La parole comme art : etude du rakugo

par Anne Bayard-Sakai

Thèse de doctorat en Etudes extrême-orientales

Sous la direction de Jacqueline Pigeot.

Soutenue en 1989

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le rakugo est un art traditionnel japonais de conteurs. Notre travail s'articule autour des developpements suivants, dans le but d'explorer l'exploitation que propose le rakugo des potentialites de la parole. A. L'histoire du rakugo, des origines - la litterature d'anecdotes et la predi- cation bouddhique - a nos jours, avec un accent particulier mis sur les premieres seances qui ont lieu a la fin du dix-huitieme siecle. B. Les caracteristiques textuelles des recits de rakugo: leur structure, leur mode d'enonciation, et les genres entre lesquels se distribue le repertoire. C. Les enjeux sociaux du rakugo: n'est pas un art subversif, bien qu'il soit populaire. D. Les jeux de langage dans le rakugo. Le rakugo constitue le theme premier d'un certain nombre de recits du repertoire. Les personnages de ces recits, par conse- quent, sont des enonciateurs plus que des individus porteurs d'une histoire. Les recits nous donnent alors a entendre une polyphonie complexe ou la voix des personnages, bien que vehiculee par le monologue du conteur, est respectee dans son absolue autonomie. De la meme maniere, les recits mettent en scene les diffe- rents modes d'apparition de la fiction dans la voix de ces personnages. C'est pourquoi le rakugo apparait comme etant un art de la parole, aussi complet qu'original.

  • Titre traduit

    Speaking as an art: a study of the japanese rakugo


  • Résumé

    Rakugo is one of the japanese traditional art of story-telling. The following points are approached, in the aim of studying the working of the numerous potentialities od speaking by the storytellers. A. The history of rakugo, from its origins in the setsuwa bungaku and the buddhist preaching, to its actual state, through the first performances at the end of the eighteenth century. B. The textual features of rakugo stories: their structure, their utterance and their genres. C. The social background of the characters: the rakugo is not a subversive art. D. The language plays in rakugo: the main theme of a lot of stories is language in itself, and the characters are to be considered as peculiar speakers, more than as story-bearing persons. Rakugo thus let us hear a very complex polyphony of the numerous voices of the characters. On an other level, the stories also stress upon the coming out of fiction through the voices of the characters. Consequently, rakugo appears to be a very complete and original art of speaking.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.