Femmes en reserve. Les travailleuses polonaises entre la famille et le travail; a propos d'une mesure de politique familiale : le conge d'education paye

par Jacqueline Heinen

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Danièle Kergoat.

Soutenue en 1989

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these part d'une interrogation sur la "non visibilite" des femmes au sein de solidarnosc en 1980-81. Elle s'attach e a analyser pourquoi, en depit d'une egalite legale, d'un niveau de formation superieur a celui des hommes, et de leur contribution majeure a l'economie, les travailleuses polonaises-en particulier les plus jeunes - tendent a s'investir de facon dominante dans la vie familiale, n'accordant qu'une importance secondaire a leur activite professionnelle. Integrant centralement la notion de travail domestique, l'etude porte sur la situation des femmes au travail, en la restituant dans le contexte economique et politique des societes de type sovietique, afin de mettre au jour les rapports existant entre les fondements du systeme et la perdurance, voire l'approfondissement de la division sexuelle du travail. La recherche s'organise autour de deux grands axes: a) une periodisation visant a retracer la mise au travail des femmes en pologne, et l'evolution des attitudes sur la question de l'emploi feminin; b) une enquete menee en 1987 dans une dizaine d'entreprises de l'industrie legere sur les conditions actuelles de vie et de travail des polonaises et sur leurs strategies pour faire face aux contradictions qu'elles rencontrent. Deux objectifs majeurs structurent cette etude quant a sa problematique. D'une part, rendre compte des formes specifique s de la division sexuelle du travail et des rapports sociaux de sexe en pologne. D'autre part et conjointement, utiliser les femmes en tant qu'analyseur de la crise economique et politique pour tenter d'eclairer un certain nombre de caracteristiques et de contradictions du systeme en vigueur. Le conge parental paye - auquel 90% des interessees ont recours - est apprehende comme un revelateur,en tant que mesure faisant appel a la double appartenance des femmes aux spheres productive et reproductive, et parce qu'elle eclaire d'un jour particulier l'interaction entre les politiques publiques en direction des femmes et la nature de la crise en cours.

  • Titre traduit

    Women in reserve. Polish women between work and family parental leave as an element of family politics


  • Résumé

    This thesis starts by observing the "invisibility" of women within solidarnosc in 1980-81. The analyzes asks why, despit e having formal equality, more education than men and making a major contribution to the economy, working women tend especially the youngest - to focus primarily on their family life, dans, only secondarily on their work. Taking the conc ept of domestic labor as a centrale one, the dissertation explores the situation of working women by analysing it as par t of the economic and political framework of soviet-style societies. This is done in order to reveal the relationship between the fundamental characteristics of such a system and the maintainance, indeed the deepening of the sexual divisi on of labor. The research is organised around two main axes : a) a periodisation of the integration of polish women into the labor force and the evolution of attitudes towards workin g women; b) an empirical examination (conductied in 1987) of the working and living conditions (and strategies developed to respo nd the contradictions encountered) by polish women working in 9 light-industry factories. The problematic of this research focuses on two major points. First, it gives an account of the specific forms of the sexual division of labor and of gender relations in poland. Second, it takes the situation of women as an lens through which to analyse the present economic and social crisis, thereby sheding light on a number of the specific characteristics and contradictions of the current system. The case of parental leaves - used by 90% of eligible women - serves to clarify women's insertion in both the productive and reproductive spheres and by revealing the interaction between social policies towar ds women and the nature of the crisis, clarifies our inderstanding of the crisis itself.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.