Etude du phenomene de cokefaction sur coupes lourdes de petrole et sur modeles

par PIERRE-FREDERIC BELLOIR

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Pierre Le Perchec.

Soutenue en 1989

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Lors du traitement thermique de composes organiques ou de fractions petrolieres, la formation d'une phase solide appelee semicoke est liee a la severite de la pyrolyse (temperature, duree pression. . . ). L'analyse des recettes par rmn et pyroanalyse oxydante met en evidence des mecanismes moleculaires et radicalaires. Les resultats des pyrolyses d'un effluent du craquage catalytique, le slurry, ainsi que celles effectuees sur des composes diarylethyleniques permettent de degager les mecanismes principaux de reaction et montrent une analogie dans la cinetique d'evolution a deux etapes. L'emploi d'additifs comme la tetraline ou le pyrene assure un controle partiel de la formation du semicoke. On observe un effet retard a la cokefaction explicable, selon les caracteristiques des additifs, par la stabilisation des radicaux (tetraline), par la solvatation des ensembles polyaromatiques (pyrene), ou par la fixation de l'additif sur la matiere organique (mise en evidence par analyse uv pour le pyrene). La comprehension des mecanismes elementaires de la cokefaction a travers l'etude du comportement thermique d'une fraction petroliere ou de composes modeles est ainsi approfondie, dans le but de controler la formation de la phase solide


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 73 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.