Vitesse et attenuation des ondes elastiques soniques et ultrasoniques dans les roches sous pression de confinement

par NATHALIE LUCET

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de SOLANGE GUILLAUME.

Soutenue en 1989

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La methode de la barre resonante, permettant de mesurer les proprietes acoustiques des roches dans la bande de frequence sonique ainsi que son analyse critique sont presentes dans la premiere partie de ce memoire. Les resultats obtenus par cette methode, sur un vaste echantillonnage de roches non argileuses saturees d'eau mettent en evidence l'influence drastique de la pression effective sur les proprietes acoustiques, et montrent que, sous forte pression, l'attenuation intrinseque des ondes de frequences soniques dans ces roches est tres faible. La troisieme partie presente une autre methode de laboratoire, permettant de mesurer les proprietes acoustiques des roches dans la bande de frequence ultrasonique. Les resultats obtenus par cette methode sont compares a ceux obtenus sur les memes roches dans la bande de frequence sonique. Les fortes valeurs d'attenuation ultrasonique sont expliquees par la presence d'heterogeneites de densite ou par l'influence de la birefringence des ondes de cisaillement. La comparaison des mesures de vitesses dans les deux bandes de frequence montre que les modeles viscoelastiques simples (a q constant ou q quasi constant) peuvent parfois etre appliques pour decrire le comportement de la roche et des explications aux ecarts a ces modeles sont avancees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 77 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.