Regulation de la secretion des hormones gonadotropes au cours du cycle annuel de reproduction, de la gestation et de la superftation chez la hase (lepus europaeus)

par MONIQUE CAILLOL HURPIN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de LISE MARTINET.

Soutenue en 1989

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez la hase, l'environnement endocrinien permettant l'ovulation en reponse a un accouplement ou a une injection de lhrh a ete etudie pendant le cycle annuel de reproduction et la gestation. Le niveau de base et la decharge de lh induite par une injection unique de 5 g de lhrh augmentent pendant la saison de reproduction (janvier a septembre); la decharge devient alors biphasique, elle est suivie d'une secretion de progesterone tres importante et d'une ovulation. La regulation du niveau de base de lh est due a un effet direct de la photoperiode au niveau central module par un retrocontrole negatif des s ecretions ovariennes (stradiol); par ailleurs, les secretions ovariennes (progesterone?) sont responsables de l'allongement de la decharge de lh apres lhrh au cours de la saison de reproduction. Les niveaux de base et la decharge de fsh induite par lhrh presentent peu de variations saisonnieres et restent sous controle inhibiteur inhibiteur de l'ovaire (stradiol et probablement inhibine). Des accouplements sont possibles pendant toute la gestation (41 jours). A partir de j34, et malgre des concentrations de progesterone elevees, ces accouplements induisent une ovulation, une fecondation et une deuxieme gestation commence (superftation). En fin de gestation, les niveaux de fsh sont eleves, permettant le developpement folliculaire et une frequence des accouplements accrue. Avant j34, le reflexe d'ovulation provoquee est bloque au niveau hypothalamique, l'ovaire et l'hypophyse restant toujours sensibles a une injection de lhrh


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 246 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.