Caracterisation electrochimique d'une electrode de polypyrrole : influence de l'electrolyte : application aux batteries electrochimiques

par MARCO SLAMA

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de M. CHEMLA.

Soutenue en 1989

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le polypyrrole est le siege d'une reaction redox avec incorporation reversible d'un anion de l'electrolyte, reaction qui peut etre utilisee pour le stockage de l'energie. La charge recueillie depend du taux de dopage du polymere. Avec un taux d'oxydation moyen de 30%, on obtient une capacite de 90 ah/kg. Le polypyrrole presente une bonne aptitude au cyclage profond en presence d'electrolytes organiques tels que le carbonate d'ethylene, de propylene comportant des sels de lithium tels que liclo#4, liasf#6 ou libf#4. . . Et une contre electrode en lithium ou en alliage de lithium. Le mecanisme redox est complexifie par la presence d'une charge capacitive due a la formation d'une double couche interne qui represente environ la moitie de la charge totale. Ce comportement a ete analyse par: voltametrie cyclique, charge-decharge, impedance, chronocoulometrie en presence de differents sels et solvants. Avec des solvants soufres tels que le sulfite de dimethyle, on observe un phenomene de compensation par les cations lithium. Ceci entraine un accroissement tres sensible de la capacite massique de l'electrode qui peut atteindre 250 ah/kg. Cet effet est egalement observe avec des melanges de solvants contenant moins de 10% de dmsu


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 116 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.