Effet marangoni aux interfaces liquide-liquides : application a l'extraction liquide-liquide

par SALMON RAHARIMALALA

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de C. BONNELLE.

Soutenue en 1989

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'effet marangoni est une convection interfaciale spontanee qu'on observe lorsqu'un agent tensioactif est transfere d'une phase dans une autre phase non miscible a la premiere. Ce travail montre qu'il est lie a l'energie de desorption de l'agent de surface. Un nouveau nombre de marangoni permet d'etablir un diagramme de stabilite et une classification des tensioactifs selon leurs proprietes de provoquer ou non des instabilites. Applique dans le cas d'un transfert avec reaction chimique, en extraction liquide-liquide, l'effet marangoni augmente le transfert. Une analyse de la cinetique d'extraction montre que le regime est domine par la diffusion des especes a partir du sein des phases. Lorsque la concentration du surfactant depasse la c. M. C. , l'eau contenue dans les micelles inverses qu'il forme en phase organique, affecte la cinetique d'extraction


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 62 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.